Vitrail anges et saints

LE VITRAIL DES ANGES MUSICIENS ET DES SAINTS DE PROVENCE DE LA NEF ROMANE

Au soleil du matin, ce très beau vitrail, le plus lisible de la cathédrale, éclaire la cinquième travée de la nef romane d’une magnifique lumière multicolore aux teintes azur, rouge et dorée.
Il ne reste du vitrail original, dans le remplage flamboyant, que les reliques de quelques anges musiciens lorsque DIDRON est chargé en 1866 de la restauration du vitrail. S’inspirant des vitraux flamboyants de la cathédrale de Bourges, DIDRON complète les lacunes des anges.
Sur les indications de ses conseillers ecclésiastiques provençaux, DIDRON installe dans le tableau du vitrail une galerie des Saints de la tradition provençale : Sainte Marie Madeleine, Saint Lazare et Sainte Marthe accompagnant Sainte Catherine d’Alexandrie dans un cadre néogothique flamboyant en trompe l’œil d’une grande beauté.

Le vitrail porte dans la rosace de la pointe de l’ogive les Symboles des quatre Evangélistes, entourant Dieu le Père. Ce « Tétramorphe » porte chronologiquement le N°9 dans l’étude thématique consacrée aux onze Tétramorphes de l’Ensemble cathédral Saint Sauveur.
mise à jour 04/10/2011
texte Jean Paul Roullier photos Jean Claude Carbone Ville d’Aix-en-Provence infographie Marc Brion LAMM

pour plus d’informations : vitraux didron 4 anges et saints (pdf)